INFRASTRUCTURE

International : Glencore réduit sa perte au 1er semestre, désendettement revu à la hausse

25/08/2016


Romandie News - Glencore a réduit sur les six premiers mois de 2016 sa perte nette par près de deux en comparaison annuelle, à 369 mio USD, en dépit d'un chiffre d'affaires en baisse.

Le colosse zougois des matières premières revoit par ailleurs à la hausse son objectif de désendettement net d'ici la fin de l'année, dans la foulée de la cession partielle d'une mine en Australie.

L'endettement a été raboté de 9% à 23,58 mrd USD sur les six premiers mois de l'année et doit désormais s'affaisser encore entre 16,5 et 17,5 mrd USD d'ici fin décembre, contre 17 à 18 mrd USD au dernier pointage en mars. Fin juin, Glencore disposait de 14,9 mrd USD en liquidités et autres facilités de financement, détaille le compte rendu publié mercredi.

L'endettement doit toujours être plafonné à environ 15 mrd USD en fin d'année prochaine.

Le chiffre d'affaires s'est inscrit en repli de 6,0% à 69,43 mrd USD. L'excédent d'exploitation avant charges d'intérêts, impôts et amortissements (Ebitda), apuré des facteurs considérés exceptionnels, s'est étiolé de 13% 4,02 mrd USD, tandis que l'Ebit ajusté a fondu de 38% à 875 mio USD. Les revenus opérationnels se sont effrités de 21% à 2,76 mrd USD.

Chiffre d'affaires en recul

Les revenus des activités d'extraction de métaux et minéraux se sont érodés de 16,0% à 10,84 mrd USD, tandis que ceux du négoce se sont enrobés de 4,7% à 20,01 mrd USD, pour un total de 30,85 mrd USD en recul de 3,6%. Mesurée à l'aune de l'Ebit ajusté, la rentabilité industrielle s'est tassée de 2,9% à 2,37 mrd USD et celle du commerce a été multipliée par près de deux à 852 mio USD. L'Ebit ajusté combiné a fondu de 38% à 875 mio USD.

Le chiffre d'affaires généré par les agents énergétiques s'est contracté de 7,8% à 39,607 mrd USD. La perte d'exploitation a été multipliée par 16 à 337 mio USD, plombée notamment par les activités d'extraction.

Broyage et transformation de produits agricoles ont apporté une contribution de 11,29 mrd USD, en recul de 4,7%. La rentabilité a été amputée de moitié à 115 mio USD.

Aux prix courants, l'entreprise prévoit de générer un flux de trésorerie disponible de plus de 4,5 mrd USD sur l'ensemble de l'année. Les réductions de voilure adoptées doivent permettre de limiter les besoins de financement entre 31 et 32 mrd USD, contre 38,98 mrd USD fin juin. L'Ebit annuel doit toujours s'inscrire dans une fourchette de 2,4 à 2,7 mrd USD.

Dans l'attente d'un rebond des prix de diverses matières premières, la retenue demeurera de mise en termes de production.

Le mastodonte zougois pourrait renouer avec la rémunération de ses actionnaires dès l'année prochaine, a laissé entendre en téléconférence le directeur général (CEO) Ivan Glasenberg. Les actionnaires avaient été invités en septembre 2015 à renoncer au dividende ordinaire final pour 2015, représentant une économie de 1,6 mrd USD, comme à la rémunération intermédiaire en 2016 de 800 mio.

Cession partielle et accord d'approvisionnement

Glencore a annoncé dans la nuit un accord avec Evolution Mining sur une cession pour 880 mio AUD (645 mio CHF au cours du jour) de 30% des parts de sa mine Ernest Henry. Le groupe australien s'engage à reprendre l'intégralité de la production d'or de ces infrastructures sur l'ensemble de leur durée de vie.

Evolution Mining contribuera à hauteur de 30% aux frais d'extraction de concentrés de cuivre du site et se verra attribuer une part équivalente de la production de cuivre et d'argent, que Glencore rachètera au prix du marché. Le groupe de Baar continuera à assurer la supervision des opérations.

La transaction doit encore recevoir le feu vert des autorités de la concurrence et sa finalisation est agendée au dernier trimestre de cette année.

Des inquiétudes sur le niveau d'endettement de Glencore, confronté à la faiblesse des prix des matières premières, avaient amené la direction à adopter l'an dernier des mesures drastiques pour atténuer son exposition.

Cette année, Glencore avait déjà cédé dans ce cadre près de la moitié de sa division agricole à deux acheteurs canadiens, pour un total de 3,1 mrd USD. Le site aurifère kazakhe de Komarovskoye a par ailleurs été externalisé pour 100 mio USD en liquide à Polymetal, qui pourrait encore verser jusqu'à 80 mio USD en fonction de la production. Diverses options sont à l'étude pour un autre site minier et des infrastructures ferroviaires.

A Londres sur le coup de 10h00, l'action Glencore reculait de 2,7% à 184,65 GBp, dans un FTS-100 en repli de 0,25%.

jh/fr/rp

Source : romandie.com


Image

Image

Le pont Yavuz Sultan Selim inauguré le 26 août 2016 (...) suite»

  Image

L'Israélien Mobileye s'associe avec Delphi pour lancer un système de conduite automatique
(...) suite»

Image

L’OPA de HeidelbergCement sur Ciments du Maroc a été validée
(...) suite»

  Image

Où a disparu la société chinoise SNCTPC, 6 ans après avoir conclu un contrat avec le gouvernement ?
(...) suite»

Image

Négociations en cours pour le rachat de Saudi Oger
(...) suite»

  Image

le président Buhari inaugure le 1er Train à Grande
(...) suite»

     



 



Contact Us | Advertise with us Copyright © 2013 INVESTVIEW. Tous droits réservés.